Cet article date de plus de trois ans.

Jihadistes français : quel destin pour ces ennemis de l'État ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Jihadistes français : quel destin pour ces ennemis de l'État ?
france 3
Article rédigé par
France Télévisions

Que faire des jihadistes français ? La question est sensible et récurrente depuis la chute des bastions de Daech en Syrie et en Irak. Ce mercredi 8 novembre, Emmanuel Macron défend un traitement au cas par cas.

Des femmes, des hommes, mais aussi des enfants français, partis rejoindre le groupe État islamique en Irak et en Syrie. Qui sont-ils et que deviennent-ils désormais ? Il y a quelques jours, une équipe de France Télévisions a rencontré Margaux, originaire de Nantes, arrêtée à Raqqa avec ses trois enfants. Elle sait qu'elle risque la peine de mort si elle est jugée en Syrie, alors elle espère toujours être rapatriée en France.

290 djihadistes déjà de retour en France

Combien sont-ils dans le même cas que cette famille ? Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, près de 650 Français se trouveraient encore aujourd'hui en zone irako-syrienne. Mais après la chute du groupe État islamique, 290 Français ont déjà regagné l'Hexagone. Mais dans quelles conditions de retour ? En visite officielle à Abu Dhabi (Émirats arabes unis), le président français parle d'une réponse graduée. Amine Elbahi a une sœur qui est en Syrie et dont il est sans nouvelles. Et pour lui, il y a urgence à agir pour ces familles. S'il espère que sa sœur sera rapatriée, 290 jihadistes sont déjà revenus. Parmi eux, 130 sont dans les prisons françaises, 110 sous surveillance des renseignements et de la justice, et 50 sont des mineurs, souvent placés dans des familles d'accueil. Les autorités se préparent à d'autres retours dans les prochaines semaines.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.