Cet article date de plus de huit ans.

Irak : le groupe État islamique perd du terrain

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Irak : le groupe Etat islamique perd du terrain -
Irak : le groupe Etat islamique perd du terrain Irak : le groupe Etat islamique perd du terrain - (FRANCE 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Les jihadistes reculent face à l'armée irakienne et aux bombardements des forces de la coalition internationale. La ville de Ramadi est sur le point d'être libérée.

Si la menace terroriste est toujours très forte, sur le terrain irakien, le groupe État islamique recule nettement. Il est sur le point de perdre la ville de Ramadi, conquise en mai dernier. L'offensive est menée par l'armée irakienne, qui bénéficie du soutien aérien des forces de la coalition internationale. Ces derniers mois, les jihadistes s'essoufflent. "Nous allons l'emporter sur le mal et Daech, c'est la volonté de Dieu !", clame un soldat de l'armée irakienne.

Un recul indéniable depuis un an

Dans une ville qui semble désertée par les habitants, les soldats avancent avec prudence. Dernièrement, Sinjar et Tikrit ont été libérées. Cela prouve que les bombardements ont une certaine efficacité. La prochaine cible est la reprise de Mossoul, la deuxième ville du pays. Il y a un an, le groupe EI contrôlait 40% du territoire irakien. Aujourd'hui, il n'en détient plus que 17%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.