Cet article date de plus de cinq ans.

L'Etat islamique revendique une nouvelle attaque meurtrière en Irak

L'attaque d'un mausolée chiite, qui a fait 30 morts, survient moins d'une semaine après l'attentat au minibus piégé qui a coûté la vie à au moins 292 personnes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des policiers irakiens inspectent la scène de l'attaque, le 8 juillet 2016, à Balad au nord de Bagdad. (AHMAD AL-RUBAYE / AFP)

L'Etat islamique tente d'installer la terreur à Bagdad. Moins d'une semaine après le terrible attentat, qui a coûté la vie à au moins 292 personnes, des jihadistes ont attaqué un mausolée chiite, à Balad, une ville située à 80 km au nord de Bagdad, dans la nuit de jeudi 7 à vendredi 8 juillet. L'attaque, revendiquée par le groupe terroriste, a fait 30 morts, selon les forces de sécurité.

Nouvelle attaque meurtrière en Irak : Balad au nord de Bagdad visée
REUTERS et APTN

Les assaillants ont d'abord bombardé au mortier le mausolée Sayed Mohamed. Après les tirs de mortiers, deux kamikazes ont pénétré dans le mausolée, y ont ouvert le feu, puis se sont fait exploser sur un marché à proximité, a indiqué un porte-parole des forces de sécurité. Un troisième kamikaze a été tué et sa ceinture explosive désamorcée.

Les principaux chefs de sécurité limogés

Peu de temps après, les principaux chefs de la sécurité de la capitale ont été limogés. Ils payent d'abord les conséquences de l'attentat-suicide au minibus piégé de dimanche dernier. Il s'agit de l'un des pires attentats commis en Irak. Le drame a provoqué la colère des Irakiens, qui jugent leur gouvernement incapable de protéger les civils et de mettre en œuvre des mesures de sécurité efficaces.

Cette attaque, qui a également fait 200 blessés et d'immenses dégâts, a été revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique, qui – malgré ses revers militaires sur le terrain – parvient à frapper le pays avec des attentats suicides particulièrement meurtriers.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.