Cet article date de plus de sept ans.

Info France 2 Première mission aérienne de reconnaissance de l'armée française au-dessus de l'Irak

Des avions de combat Rafale ont décollé lundi matin des Emirats arabes unis pour repérer les positions des jihadistes de l'Etat islamique en Irak.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un avion de combat Rafale dans le ciel français, le 29 avril 2014. (JOEL SAGET / AFP)

La France entre en action dans la lutte contre les jihadistes de l'Etat islamique. L'armée française a lancé sa première mission aérienne de reconnaissance au-dessus de l'Irak, lundi 15 septembre au matin, selon les informations de France 2. Plusieurs avions de combat Rafale ont décollé de la base aérienne 104 Al-Dhafra de l'armée de l'air française, près d'Abu Dhabi, aux Emirats arabes unis.

L'objectif de cette mission ISR (intelligence, surveillance et reconnaissance) est de prendre des photos de haute précision des positions jihadistes en  Irak, indique le journaliste de France 2 Nicolas Bertrand, sur place.

Le Drian en visite aux Emirats arabes unis

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, est sur place. Le Falcon transportant le ministre a atterri à l'aube sur le tarmac de cette base située à 30 kilomètres au sud-ouest d'Abou Dhabi, où sont stationnés des militaires français, ainsi que six avions de combat Rafale, un avion ravitailleur Boeing C-135 et un avion de reconnaissance Atlanticde la marine française.

Jean-Yves Le Drian s'est adressé aux quelque 750 soldats français stationnés aux Emirats, avant de rencontrer le prince héritier, Cheikh Mohammed, pour expliquer notamment le rôle que joue la France au sein de la coalition anti-jihadistes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.