États-Unis : Obama promet de détruire Daech sans s'engager au sol

Barack Obama s'est adressé dimanche soir aux Américains à propos de la menace terroriste.

France 2

Le président américain a fait une allocution solennelle, la 3e seulement prononcée depuis le bureau ovale à la Maison-Blanche, pour convaincre les Américains de sa détermination à lutter contre le terrorisme. Le groupe État islamique n'a pas revendiqué le massacre de San Bernardino (Californie), mais a salué les auteurs de la fusillade qui a fait 14 morts. "La menace du terrorisme est réelle, mais nous la vaincrons. Nous détruirons Daech et toutes les autres organisations qui chercheraient à nous nuire", a affirmé Barack Obama.

"C'est tout ?"

Pas question pour autant d'entraîner les États-Unis dans une guerre au sol longue et coûteuse en Syrie et en Irak. Ses adversaires républicains ont immédiatement dénoncé l'absence de nouvelles annonces. "C'est tout ? Nous avons besoin d'un nouveau président. VITE !", a ironisé dans un tweet le milliardaire candidat à la Maison-Blanche, Donald Trump. Selon un sondage réalisé avant juste avant le discours du président, 68% des Américains jugent la réponse militaire de leur pays face à Daech pas assez agressive.

Le JT
Les autres sujets du JT