Cet article date de plus de quatre ans.

Etat islamique : la France rapproche deux canons de Mossoul pour appuyer l'offensive

La France dispose de quatre canons Caesar en Irak, depuis la fin de l'été. Deux d'entre eux ont été positionnés à 20 kilomètres au nord de Mossoul, alors que la coalition internationale et les forces irakiennes poursuivent l'offensive pour en déloger le groupe Etat islamique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des soldats des forces irakiennes participent à l'offensive de Mossoul, le 1er janvier 2017, dans les quartiers Est de la ville. (AHMAD AL-RUBAYE / AFP)

L'armée française a positionné deux puissants canons Caesar déployés en Irak plus près de Mossoul. "Ils ont été transférés à la fin de l'année à 20 kilomètres" au nord de la ville, indique le ministère de la Défense, jeudi 5 janvier, alors qu'une offensive est toujours en cours pour déloger le groupe Etat islamique.

>> Bataille de Mossoul : les canons français en soutien des forces irakiennes

Quatre de ces canons ont été envoyés en Irak, à la fin de l'été. Jusque-là, ils étaient stationnés sur la base de Qayyarah, à 60 km au sud de Mossoul. D'une portée de 40 kilomètres, ils ont déjà appuyé l'armée irakienne dans son offensive vers Mossoul, débutée le 17 octobre. Les forces irakiennes ont depuis pris le contrôle d'une partie des quartiers Est de la ville, malgré une vive résistance des jihadistes.

Un appui déjà éprouvé en Afghanistan et au Mali

Ces deux canons offriront désormais un appui d'artillerie plus près de la ville de Mossoul. Les Caesar (Camion équipé d'un système d'artillerie) sont des canons de 155 mm, de huit mètres de long, montés sur camion, déjà utilisés en Afghanistan et au Mali. La France ne prévoit pas de déployer d'autres canons en Irak.

>> VIDEO. Hollande évoque une possible reprise de Mossoul "avant l'été"

Les Caesar (Camion équipé d'un système d'artillerie) sont des canons de 155 mm, montés sur camion. En voici lors du défile du 14-Juillet, en 2012.  (BERTRAND GUAY / AFP)

Deux canons ont été maintenus à Qayyarah pour protéger les arrières des forces irakiennes ainsi que la base elle-même. Celle-ci sert de quartier général à la coalition internationale, menée par les Etats-Unis, et aux forces irakiennes pour l'opération en cours sur Mossoul. Environ 150 militaires français sont déployés avec ces canons depuis début septembre, dans le cadre de la "Task Force Wagram".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Etat islamique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.