DOCUMENT FRANCE 2. A Baghouz, sur la trace des derniers combattants du groupe Etat islamique en Syrie

Une équipe de France 2 a pu se rendre dans la zone où étaient retranchés les jihadistes de Daech.

Le campement a été abandonné et laissé en l'état par les combattants de Daech. Une équipe de France 2 a pu se rendre, dimanche 10 mars, à Baghouz (Syrie), dans la zone bombardée la semaine dernière par les avions de la coalition internationale. Une zone dans laquelle les jihadistes du groupe Etat islamique s'étaient retranchés.

Dans ce vaste campement monté par quelques milliers de combattants pour faire face à l'assaut de la coalition, les journalistes ont pu observer les tranchées creusées dans le sol pour se protéger des bombardements. Dans la tente d'une famille, subsistent les restes d'un repas, ainsi que des munitions. Dans ce qui était un centre de soins improvisé, des dizaines de boîtes de médicament jonchent le sol. Et sur une corde à linge, pend un drapeau du groupe Etat islamique.

Chassés par les bombardements, les combattants se sont réfugiés dans un autre campement, qui ne se trouve qu'à 200 mètres. Il s'agit du dernier réduit de Daech, observable à portée de jumelles. Assiégés, ils ne règnent plus que sur quelques centaines de mètres carrés, mais se montrent décidés à résister jusqu'au bout. Dimanche, les forces démocratiques syriennes ont repris l'assaut décisif contre cette ultime poche, le délai donné à l'organisation Etat islamique pour la "reddition" de ses combattants ayant expiré.

Le JT
Les autres sujets du JT
A Baghouz (Syrie), près du dernier réduit des combattants du groupe Etat islamique,le 9 mars 2019.
A Baghouz (Syrie), près du dernier réduit des combattants du groupe Etat islamique,le 9 mars 2019. (BULENT KILIC / AFP)