Daech : les États-Unis offrent 25 millions de dollars pour capturer Abou Bakr al-Baghdadi

Le chef de Daech est réapparu dans une vidéo pour la première fois depuis cinq ans. Pour le moment, la Maison-Blanche qui souhaite sa capture n'a pas réagi.

FRANCE 2

C'est l'ennemi public numéro un. Abou Bakr al-Baghdadi est bien vivant, comme le prouve la vidéo qui a été publiée le lundi 29 avril, où le chef de Daech évoque la chute récente de Baghouz en Syrie. Les États-Unis offrent 25 millions de dollars pour sa capture. Mais ils n'ont pas encore réagi à cette nouvelle vidéo, la première dans laquelle il apparaît depuis 2014. "C'est un aveu d'échec pour les Américains, explique le journaliste Loïc de la Mornais, en direct de Washington (États-Unis). Ça fait huit ans qu'ils ont inscrit al-Baghdadi comme terroriste le plus recherché sur leur liste. Huit ans que les forces spéciales américaines le traquent dans le désert. Il y a encore quelques semaines, l'aviation américaine lâchait des tracts aux civils pour les appeler à la dénonciation, pour promettre cette récompense de 25 millions de dollars en échange de toute information, mais toujours rien."

Ennemi numéro un

"Si les Américains considèrent al-Baghdadi comme leur ennemi numéro un c'est parce qu'il continue d'inspirer des tentatives d'attentats sur le sol américain", poursuit le journaliste qui rappelle que quatre Américains sont décédés dans l'attentat au Sri Lanka le dimanche de Pâques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Image extraite d\'une vidéo de propagande, où s\'exprime Abu Bakr al-Baghdadi, à Mossoul, en juillet 2014.
Image extraite d'une vidéo de propagande, où s'exprime Abu Bakr al-Baghdadi, à Mossoul, en juillet 2014. (AFP)