Cet article date de plus de six ans.

Attentats de Paris : la riposte militaire se met en place

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Attentats de Paris : la riposte militaire se met en place
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dimanche 15 novembre, une série de raids de l'aviation française ont eu lieu contre Raqqa en Syrie. La ville est le fief de l'État islamique.

Deux jours après les attentats survenus à Paris, la riposte militaire s'organise. Dimanche 15 novembre, les Rafale de l'armée française et les Mirage basés en Jordanie s'alignent sur une piste aérienne. Sous leurs ailes, les bombes qui vont être larguées. Décollage pleine puissance, les chasseurs s'envolent les uns après les autres. Jamais la France n'avait opéré un raid aussi massif depuis le début des frappes, le 27 septembre. Quasi simultanément d'autres avions décollent de la base d'Abou Dabi aux Émirats arabes unis. En tout, dix appareils sont engagés, direction Raqqa en Syrie, le fief du groupe Etat islamique. Ils partent détruire un poste de commandement de Daesh, un centre de recrutement, un camp d'entrainement, un dépôt d'armes et de munitions. En tout, 20 bombes vont être larguées.

Légitime défense

La France invoque la légitime défense. "On ne peut pas se laisser attaquer durement sans en même temps être présent et actif", explique Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères. En décembre, le porte-avion Charles de Gaulle sera déployé dans le Golfe. Les 24 avions de chasse embarqués permettront de tripler la force de frappe française.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.