Afghanistan  : le groupe Etat islamique revendique l'attentat le plus meurtrier de l'année

Lors d'un mariage à Kaboul (Afghanistan) samedi 17 août, un kamikaze a fait 63 morts et près de 200 blessés. Une attaque qui survient alors que les États-Unis tentent de négocier un accord de paix avec les talibans.

France 2

Alors que les 1 200 convives étaient attablés, le kamikaze a frappé en plein mariage. Samedi 17 août, 63 personnes ont été tuées dans un attentat à la bombe à Kaboul (Afghanistan). Les 182 blessés ont été conduits à l'hôpital pour être soignés. De leur côté, les familles enterrent leurs morts au lendemain du drame. "Nous on veut la paix, on ne veut plus de ces attaques violentes", confie un homme. Cet attentat, le plus meurtrier de l'année dans le pays, vient d'être revendiqué par le groupe État islamique et intervient après plusieurs autres attaques sanglantes. Les spécialistes évoquent une résurgence des violences.

Des négociations entre les États-Unis et les talibans

"L'État islamique a vocation à s'affirmer toujours comme un acteur prépondérant et les talibans cherchent plutôt à s'affirmer dans le cadre des négociations", explique Romain Malejacq, professeur spécialiste de l'Afghanistan. Depuis l'an dernier, des discussions sont en cours entre les États-Unis et les talibans pour négocier le départ des soldats américains du sol afghan. Pour beaucoup, elles incarnent l'espoir d'un retour de la paix après dix-huit ans de conflit. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un soldat de l\'armée irakienne tient un drapeau du groupe Etat islamique, à Mossoul, le 7 juillet 2017.
Un soldat de l'armée irakienne tient un drapeau du groupe Etat islamique, à Mossoul, le 7 juillet 2017. (NurPhoto/AFP)