Visite de Benyamin Netanyahou en Europe : sur le nucléaire, "il faut continuer à faire pression sur les Iraniens", selon un diplomate israélien

Marc Attali, ministre plénipotentiaire d’Israël en France, a expliqué, mercredi sur franceinfo, qu'"il faut tout faire pour empêcher l'Iran de se doter de l'armement nucléaire".

Marc Attali, ministre plénipotentiaire d’Israël en France, mercredi 6 juin sur franceinfo.
Marc Attali, ministre plénipotentiaire d’Israël en France, mercredi 6 juin sur franceinfo. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)

La visite du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou en Europe a pour but de "convaincre le leadership européen qu'il faut continuer à faire pression sur les Iraniens", a expliqué Marc Attali, mercredi 6 juin sur franceinfo. Pour le ministre plénipotentiaire d’Israël en France, "il faut tout faire pour empêcher l'Iran de se doter de l'armement nucléaire". Il a également affirmé que c'"est le plus grand danger qui existe actuellement au Moyen-Orient". Pourtant, la rencontre entre le Premier ministre israélien et Emmanuel Macron, mardi, n'a pas permis de trouver un accord sur ce dossier.

Le président français continue de défendre, comme base de négociation, l'accord nucléaire iranien de 2015, rejeté aujourd'hui par les États-Unis, pour essayer de l'améliorer. L'Israël ne veut plus entendre parler de cet accord. "L'accord actuel est mort parce que dès le départ ce n'était pas un bon accord. Si un nouvel accord est signé avec les Iraniens, il faut exiger le maximum", a affirmé Marc Attali.

C'est un régime islamiste radical mené par des ayatollahs qui ont pour but une hégémonie régionale et l'extermination de l'état d'Israël.Marc Attalià franceinfo

"L'Israël partage une information précieuse des services de renseignements israéliens, une information très importante, qui prouve que l'Iran pendant des années a caché son programme nucléaire", a expliqué Marc Attali. Selon le ministre plénipotentiaire d’Israël en France, "il ne faut pas céder aux Iraniens. L'Iran représente un danger pour la stabilité du Moyen-Orient, l'Iran représente un soutien au terrorisme au Moyen Orient".

"Leurs intentions ne sont pas des intentions honnêtes, a estimé Marc Attali. Pendant des années, ils ont triché, pendant des années, ils ont camouflé, pendant des années, ils ont caché leurs programmes nucléaires. On ne fait pas confiance aux Iraniens", a-t-il insisté.