Nucléaire iranien : les sanctions contre Téhéran vont bientôt être "considérablement" durcies, prévient Donald Trump

Le président américain l'a annoncé, mercredi, sur Twitter. Lundi, l'Iran a annoncé produire de l'uranium enrichi à au moins 4,5%.

Le président américain Donald Trump s\'adresse à la presse, à Washington, la capitale fédérale des Etats-Unis, le 5 juillet 2019.
Le président américain Donald Trump s'adresse à la presse, à Washington, la capitale fédérale des Etats-Unis, le 5 juillet 2019. (SAUL LOEB / AFP)

Le dossier du nucléaire iranien continue d'envenimer les relations entre Washington et Téhéran. Les sanctions contre l'Iran vont bientôt être "considérablement" durcies, a averti, mercredi 10 juillet, le président américain Donald Trump.

Dans un climat de tensions exacerbées, l'Iran a annoncé, lundi, produire de l'uranium enrichi à au moins 4,5%, c'est-à-dire au-delà de la limite autorisée par l'accord nucléaire conclu à Vienne en 2015. En face, Washington poursuit une stratégie de "pression maximale" sur Téhéran, en renforçant ses sanctions économiques.

Menacé depuis que Washington l'a dénoncé unilatéralement en mai 2018, l'accord conclu à Vienne entre la République islamique et les Six (Allemagne, Chine, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne et Russie) est très sérieusement mis à mal.