Menace du nucléaire iranien : "C'est une manière de détourner la communauté internationale de ce qui se passe à l'intérieur de l'Iran", selon une spécialiste de l'Iran

L'Iran a commencé à produire de l'uranium enrichi à 60%, allant à l'encontre de l'Accord de Vienne de 2015. Pour la sociologue et politiste Mahnaz Shirali, la menace nucléaire brandie par l'Iran veut faire taire la communauté internationale sur les soulèvements en Iran.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des manifestants dans une rue de Téhéran, le 21 septembre 2022, après la mort de Mahsa Amini.  (STR / EPA / MAXPPP)

"C'est une manière de détourner la communauté internationale de ce qui se passe à l'intérieur de l'Iran", a estimé mardi 22 novembre sur franceinfo Mahnaz Shirali, sociologue, politiste spécialiste de l’Iran, autrice de Fenêtre sur l’Iran : le cri d’un peuple bâillonné (éd. Les Pérégrines, avril 2021). L'Iran a commencé à produire de l'uranium enrichi à 60% dans son usine souterraine de Fordo, à 180 km au sud de Téhéran.

francienfo : Est-ce qu'il y a un bras de fer permanent entre l'Agence internationale de l'énergie atomique et l'Iran ?

Mahnaz Shirali : C'est un bras de fer parce que la République islamique a peur de la communauté internationale, de l'intervention de la communauté internationale dans les affaires de massacre du peuple iranien par ce régime. On sait que cela fait deux mois [depuis la mort de Mahsa Amini] que les contestations continuent et la seule réponse données aux Iraniens contestataires ce sont des massacres. Pour faire taire la communauté internationale et l'empêcher d'intervenir, le régime brandit l'enrichissement nucléaire.

C'est une menace directe ou un moyen de détourner le regard de la communauté internationale ?

C'est une manière de détourner la communauté internationale de ce qui se passe à l'intérieur de l'Iran, de ce qui se passe avec le peuple iranien qui est contre ce régime. La République islamique a utilisé un gaz toxique. Des témoins parlent d'un gaz qui aurait des effets extrêmement néfastes sur les personnes qui l'ont inhalé.

Le nucléaire n'a donc pas vraiment d'importance pour le pouvoir iranien ?

C'est difficile de répondre parce que la République islamique est aussi suicidaire. Le jour où elle voit qu'il n'y a pas d'avenir, elle est capable de faire ce qu'elle a envie. C'est un régime voyou qui fait peur pour régner sur son peuple, pour faire taire la communauté internationale. La communauté internationale n'a jamais vraiment pris au sérieux la menace de la République islamique, mais beaucoup d'Iraniens ont averti la communauté internationale sur le fait que cette République est dangereuse. Il faut faire très attention.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nucléaire iranien

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.