Cet article date de plus de cinq ans.

Iran : des élections législatives très importantes pour le réformateur Hassan Rohani

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Iran : des élections législatives très importantes pour le réformateur Hassan Rohani
Article rédigé par
France Télévisions

Le président iranien compte sur ce scrutin pour confirmer son assise et poursuivre les réformes d'un pays qui a renoué avec la communauté internationale.

Demain, vendredi 26 février, 55 millions d'électeurs d'Iran ont rendez-vous dans les urnes pour les élections législatives. Ils vont s'exprimer pour la première fois depuis l'accord sur le nucléaire conclu en juillet 2015. 5 000 candidats (dont 10% de femmes) sont en lice pour des mandats de quatre ans.

Si les méthodes traditionnelles sont toujours utilisées, certains aspirants aux législatives communiquent via les réseaux sociaux malgré la censure du régime. La jeunesse iranienne est désormais connectée et sensible à ces messages. De nombreux électeurs sont encore indécis.

Le président veut réformer davantage

"C'est important d'aller voter. Ce scrutin va déterminer l'avenir de notre pays. J'espère que les réformistes auront de bons résultats pour améliorer les choses", confie une jeune femme de Téhéran. Deux camps principaux vont s’affronter : les modérés, du côté du président Hassan Rohani, et les conservateurs. Les enjeux économiques sont cruciaux après des années d'embargo. Le chômage est important en Iran. Et pour le chef de l’État, le rendez-vous est crucial. S'il obtient la majorité, il pourra réformer davantage une république islamique encore incarnée par les défenseurs des ayatollahs.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nucléaire iranien

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.