Envoyé spécial, France 2

VIDEO. Beyrouth : "La pendaison pour toutes les élites !", la colère du peuple libanais après les explosions

Après les explosions qui ont dévasté Beyrouth le 4 août 2020, les journalistes Romain Boutilly et Baptiste Laigle sont allés rencontrer des survivants de la catastrophe. Leur reportage, à voir le jeudi 1er octobre en ouverture de la soirée spéciale de France 2 "Unis pour le Liban", montre le quotidien d’un peuple qui tente de se relever, et sa colère contre les dirigeants libanais.

Dans les rues de Beyrouth dévastées par les explosions du 4 août 2020, la reconstruction s'annonce très longue. Les dégâts se chiffrent en centaines de millions d'euros, et 700 000 logements ont été endommagés. Les volontaires d'une centaine d'ONG se démènent pour reconstruire et aider les sinistrés... mais où sont les représentants de l'Etat ?

"C'est ça, le Liban, confime Jacques Matta, architecte et bénévole pour l'ONG Baytna Baytak, grâce à laquelle 300 logements ont pu être rebâtis. Le peuple, c'est lui le gouvernement. Aujourd'hui, on est en train de le prouver par le travail qu'on est en train de faire. Et eux, ils sont en train de se disputer à la télé, et de mettre la faute l'un sur l'autre… alors que tous sont coupables. La plupart sont supposés être en prison aujourd'hui."

Un Etat jugé absent et incompétent

Un mois jour pour jour après le drame, à l'occasion d'un hommage aux 192 victimes, de nombreux habitants ont laissé éclater leur colère. Beaucoup, brandissant des cordes, réclament "la pendaison pour toutes les élites". Le peuple libanais n'a pas de mots assez durs contre un État qu'il juge absent et incompétent. 

Extrait d'un reportage à voir le 1er octobre 2020 sur France 2, en ouverture de la soirée spéciale "Unis pour le Liban".

\"La pendaison pour toutes les élites !\" : après l\'explosion à Beyrouth, la colère du peuple libanais 
"La pendaison pour toutes les élites !" : après l'explosion à Beyrouth, la colère du peuple libanais  (ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2)