Explosions à Beyrouth : Emmanuel Macron face à la colère des Libanais

Emmanuel Macron s'est rendu à Beyrouth (Liban) au surlendemain des explosions qui ont eu lieu dans le port de la capitale libanaise. C'est le premier chef d’État étranger à se rendre sur place jeudi 6 août. 

France 3

C'est au milieu d'une rue jonchée de débris et d'immeubles détruits qu'Emmanuel Macron arrive jeudi 6 août dans un quartier de Beyrouth (Liban). Les habitants crient leur colère contre la classe politique libanaise. Un peu plus loin, une femme hurle elle aussi sa détresse. Aucun dirigeant libanais n'est encore venu sur place. La foule demande leur départ. 

Emmanuel Macron reviendra au Liban en septembre

Des Libanais prennent le Président français à témoin. Emmanuel Macron, qui dit "comprendre la colère des Libanais", tente de rassurer. Un peu plus tôt, le chef de l’État s'est rendu au cœur de la zone ravagée pour se rendre compte de l'ampleur de la catastrophe. Lorsqu'il a rencontré les dirigeants libanais, Emmanuel Macron affirme avoir été direct. La France va organiser dans les prochains jours une conférence d'aide pour le Liban.

Le JT
Les autres sujets du JT
La venue d\'Emmanuel Macron auLiban, jeudi 6 août 2020, est jugée par certains comme une attitude néo-colonialiste.
La venue d'Emmanuel Macron auLiban, jeudi 6 août 2020, est jugée par certains comme une attitude néo-colonialiste. (AFP)