Coronavirus : le Liban, toujours endeuillé, doit se reconfiner

Le Liban enregistre des taux records de contaminations au Covid-19. Les hôpitaux sont débordés par les malades et les blessés de l’explosion du port. Un reconfinement a été décidé vendredi 21 août.

FRANCEINFO

Nathalie Jerjes Habib et son père, blessés par l’explosion, habitent à proximité du port de Beyrouth (Liban), mais ils se retrouvent sans domicile et ont dû trouver un refuge. Comme eux, 300 000 Libanais ont été déplacés à la suite de l’explosion qui a eu lieu le 4 août. Dans le quartier du port ravagé, difficile d’accepter un confinement synonyme de sacrifices alors que le pays traverse déjà une grave crise économique.

Concert caritatif de Mika

Le nombre de cas de Covid-19 a fortement augmenté au Liban. En quinze jours, il est passé de 6 000 à environ 10 000, selon l’OMS. "Après l’explosion, les gens ont oublié leur masque et ne prenaient plus de précautions", explique une sinistrée. Le chanteur Mika organisera un concert virtuel le 19 septembre. Les fonds seront intégralement reversés aux associations d’aide aux victimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les dégâts dans une rue de Beyrouth, le 9 août 2020, cinq jours après la double explosion qui a frappé la capitale du Liban. 
Les dégâts dans une rue de Beyrouth, le 9 août 2020, cinq jours après la double explosion qui a frappé la capitale du Liban.  (THOMAS DEVENYI / HANS LUCAS / AFP)