L'Iran s'invente un drone grâce à Photoshop

Un blog américain a remarqué qu'un drone officiellement présenté comme iranien était en fait japonais. Explications.

A gauche, le drone présenté comme iranien. A droite, l\'original japonais.
A gauche, le drone présenté comme iranien. A droite, l'original japonais. (FRANCETV INFO)

PROCHE-ORIENT - La supercherie est passée inaperçue pendant plusieurs jours, avant d'être repérée par un blog, sUAS News, spécialisé dans ces appareils militaires. Début novembre, l'agence iranienne Mehr a annoncé le premier vol réussi d'un drone de fabrication entièrement iranienne, le Koker 1. Un appareil volant, sans pilote, capable de "renverser ses ailes pour se propulser à l'horizontale", rappelle Le Monde.fr, vendredi 30 novembre. Or, le blog sUAS News avait déjà vu la photo du Koker 1 quelque part…

Après recherche, le pilote-blogueur Gary Mortimer a fini par retrouver le cliché original. Il s'agit en fait d'un drone de fabrication japonaise, datant de 2008, et qui a pour nom Quad Tilt Wing ou QTW UAV. Ce drone est en réalité un projet élaboré par un laboratoire de l'université japonaise de Chiba, le Nonami Laboratory. "Peut-être que les Iraniens ont prévu d'acheter un de ces engins, pour le tester, ou qu'ils se sont juste servis de Photoshop", commente le blogueur.

 

(FRANCETV INFO / MEHR NEWS)

La photo originale du drone développé par l\'université de Chiba (Japon) en 2008.
La photo originale du drone développé par l'université de Chiba (Japon) en 2008. (FRANCETV INFO / CHIBA UNIVERSITY)
 

Pour Le Monde.fr, cette image n'a rien de surprenant. "Les agences iraniennes annoncent régulièrement des progrès technologiques fortement exagérés en matière nucléaire, gazière et militaire." Toutefois, une telle mascarade resterait un cas isolé. "L'invention totale est plus rare."