"Journée de rage" sanglante au Proche-Orient

Plusieurs attentats ont eu lieu à Jérusalem et près de Tel-Aviv ce mardi 13 octobre. C'est la journée la plus meurtrière depuis deux semaines.

FRANCE 3

Nouvelle flambée de violence ce mardi 13 octobre au Proche-Orient. Les activistes palestiniens avaient promis une "journée de rage". Elle a débuté à Raanana, dans la banlieue de Tel-Aviv, où un jeune Palestinien aurait blessé légèrement à l'arme blanche un Israélien. L'assaillant a été lynché par la foule avant d'être hospitalisé.

A Jérusalem, deux hommes ont attaqué un bus. L'un a fait usage d'une arme à feu et l'autre a utilisé un couteau. On compte un mort et cinq blessés parmi les passagers. La police a abattu un des attaquants et a blessé et capturé l'autre. Peu après, un homme a foncé en voiture sur un arrêt de bus avant de poignarder des passants. Avant d'être abattu, il a tué une personne et en a blessé trois autres.

"L'intifada des couteaux"

Ce mardi est la journée la plus meurtrière depuis le début de ce qu'on appelle "l'intifada des couteaux". En deux semaines, au moins 25 Palestiniens et 7 Israéliens sont morts. Ahmed Tibi, député arabe israélien, évoque de jeunes Palestiniens excédés par l'occupation. Benjamin Netanyahu, Premier ministre israélien, répond : "Le terrorisme vient de la volonté de détruire Israël".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des Palestiniens fuient les forces israéliennes le 6 octobre 2015.
Des Palestiniens fuient les forces israéliennes le 6 octobre 2015. (NEDAL ESHTAYAH/MAXPPP)