Israël : la montée en puissance du suprémaciste Itamar Ben Gvir

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
gvir
FRANCEINFO
Article rédigé par
C. Mraffko, S. Gripon, D. Derda - franceinfo
France Télévisions

Israël a commémoré l'annexion de Jérusalem-Est mardi 15 juin. Dans le défilé nationaliste, un député suprémaciste, Itamar Ben Gvir, élu pour la première fois à la Knesset, et qui ne cesse d'alimenter la tension entre les populations juive et arabe.

Ces dernières semaines, Itamar Ben Gvir est partout où la haine prend racine. À Jérusalem-Est, le député ultranationaliste se joint aux colons israéliens du quartier de Cheikh Jarrah. En face, des familles palestiniennes menacées d'expulsion se battent depuis des mois pour garder leur logement. La police israélienne emploie la manière forte avec les manifestants palestiniens. Mais Itamar Ben Gvir provoque et souffle sur les braises : "On est en train de perdre Jérusalem, on perd le contrôle d'autres villes comme Lod".

Des lynchages d'Arabes

Itamar Ben Gvir a été élu à la Knesset grâce à Benjamin Netanyahu. Pour rester Premier ministre, il ne voulait perdre aucun soutien à droite, même les plus infréquentables. "Mort aux Arabes", crient des manifestants. Des scènes similaires se multiplient dans le pays, allant même jusqu'à des lynchages. Les partisans d'Itamar Ben Gvir justifient l'expulsion des Palestiniens citoyens d'Israël au nom de la religion

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.