Israël : deux des six Palestiniens évadés d'une prison ont été capturés

Ils ont été retrouvés dans le nord du pays, à une trentaine de kilomètres de leur lieu de détention, après le signalement d'habitants.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des Palestiniens brandissent les portraits des six détenus et fêtent leur évasion dans un camp de réfugiés à Jénine, en Cisjordanie occupée, le 6 septembre 2021. (JAAFAR ASHTIYEH / AFP)

Quatre jours après leur spectaculaire évasion de la prison israélienne de Gilboa, deux des six détenus en cavale ont été retrouvés et arrêtés vendredi 10 septembre à Nazareth, à une trentaine de kilomètres de là, a annoncé la police israélienne. Les recherches continuent pour retrouver leurs compagnons d'évasion.

Les deux détenus capturés sont Yaqoub Qadri, 48 ans, et Mahmoud Abdullah Ardah, 45 ans, deux membres du Jihad islamique, un des principaux mouvements armés palestiniens, a précisé la police dans un communiqué. 

Mahmoud Abdullah Ardah était le plus ancien détenu parmi les évadés, enfermé depuis 1996 et condamné à perpétuité. Il est présenté par certains médias locaux comme l'architecte de cette évasion via un tunnel creusé à la petite cuillière sous la prison.

Des médias israéliens affirment que ce sont des habitants de Nazareth qui ont signalé à la police la présence de deux hommes cherchant de la nourriture dans des poubelles. "Les forces de police les ont repéré et les ont poursuivi en hélicoptère", s'est contentée d'indiquer la police. "Ils ont été arrêtés sans résistance dans le sud de Nazareth".

Une roquette tirée vers Israël

Peu de temps après l'annonce de leur arrestation, l'armée a annoncé qu'une roquette avait été tirée depuis la bande de Gaza vers le sud d'Israël, avant d'être interceptée par le bouclier antimissile israélien.

La vaste chasse à l'homme déclenchée depuis lundi se poursuit pour retrouver les quatre autres évadés, dont Zakaria al-Zoubeidi, un chef des Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, la branche armée du parti Fatah.

Les autorités israéliennes ont notamment dit craindre entre autres que les évadés ne mènent des attaques. Dans les Territoires palestiniens, des manifestations de soutien aux évadés ont eu lieu ces derniers jours, souvent émaillés de heurts avec les forces de sécurité israéliennes. Vendredi, un Palestinien a été mortellement blessé par un policier après avoir tenté de le poignarder, dans la Vieille ville de Jérusalem.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël-Palestine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.