Jamal Khashoggi : les affaires continuent pour Donald Trump

Alors que l'Arabie saoudite a reconnu que le journaliste Jamal Khashoggi était mort, le président américain se dit déterminé à poursuivre les affaires avec son partenaire économique.

France 3

La communauté internationale est troublée par l'affaire Jamal Khashoggi, ce journaliste disparu le 2 octobre dernier après être entré dans le consulat saoudien à Istanbul (Turquie). Dans la nuit du vendredi 19 octobre, l'Arabie saoudite a finalement reconnu que le journaliste était bel et bien mort après une rixe. "Donald Trump juge la version saoudienne crédible", explique Agnès Vahramian, en direct de Washington (États-Unis). Pour lui, cette reconnaissance est "un très grand pas" dans l'enquête."Il n'est pas question de toucher aux milliards de contrats avec l'Arabie saoudite, poursuit la journaliste. C'est une réaction plutôt teintée de cynisme, pas un mot n'a été dit sur les contradictions ou sur le corps du disparu."

Les élus républicains sont un peu plus sceptiques

"Donald Trump voudrait finalement se contenter de cette version à peu près présentable et du ménage fait par les Saoudiens au palais avec les limogeages, estime Agnès Vahramian. Et aussi pour tourner la page, pour parler d'autres choses, notamment dans la perspective des élections de mi-mandat aux États-Unis, dans 15 jours." Elle souligne tout de même que "dans son entourage, les élus républicains sont un peu plus sceptiques, mais Donald Trump va très loin pour protéger le prince Ben Salmane."

Le JT
Les autres sujets du JT
(NICHOLAS KAMM / AFP)