Gaza privée d’électricité

Les habitants de Gaza, victimes de la lutte entre le Hamas et l’Autorité palestinienne, sont nombreux à ne plus avoir accès à l’électricité.

Saad Al-Galeeth habite à Gaza. Il est à l’hôpital pour insuffisance rénale. Il subit quotidiennement les coupures de courant, comme ses deux millions de compatriotes. « Les habitants de Gaza ont l’habitude de souffrir mais là, c’est pire que tout. Nous avons de l’air pour respirer, mais nous avons besoin d’électricité et d’humidificateurs pour nos maisons. C’est très important. Je ne peux pas survivre une seconde sans cela ». Mais depuis la semaine dernière, la situation s’est aggravée.

Une facture à plus de 10 millions par mois

L’Autorité palestinienne, basée en Cisjordanie, refuse de payer la facture d’électricité à Israël. La note s’élève à 10,1 millions d’euros par mois. La population est en colère. Elle est la victime collatérale de la lutte entre le Hamas, qui gouverne à Gaza, et l’Autorité palestinienne. Les hôpitaux de Gaza n’ont plus que quelques jours de fioul dans leurs réserves. L’ONU, quant à elle, a débloqué 500 000 dollars d’aide d’urgence. Mais cela reste insuffisant. Gaza pourrait se retrouver complètement dans le noir.

Gaza privée d’électricité
Gaza privée d’électricité (FRANCEINFO)