Gaza : le bilan humain s'alourdit et passe à 29 morts, dont six enfants

Publié
Gaza : le bilan humain s'alourdit et passe à 29 morts, dont six enfants
France 3
Article rédigé par
E. Pelletier, D. Lachaud - France 3
France Télévisions

Les tensions sont toujours très vives au Proche-Orient, dimanche 7 août, entre Israël et le Jihad islamique. Les autorités palestiniennes parlent de 29 morts dont six enfants tués dans des frappes israéliennes. Le Jihad islamique a riposté, et des alertes à la roquette ont été entendues près de Jérusalem.

À Gaza, l'armée israélienne a poursuivi ses frappes durant la nuit du samedi 6 au dimanche 7 août, sur l'enclave palestinienne. L'objectif ? La branche armée du Jihad islamique, et ses chefs militaires. Les tirs de missiles ont également fait de nombreuses victimes civiles : une trentaine de Palestiniens ont été tués depuis vendredi, dont six enfants, selon les autorités à Gaza. Au cours de la nuit, un immeuble résidentiel a été touché.

Des passants tués, dont plusieurs enfants 

À Jabaliya (bande de Gaza), tard dans la soirée, l'hôpital a été le théâtre de scènes de désespoir, après la mort de passants, dont plusieurs enfants. "Nous étions assis dans la rue, et soudain on a vu une explosion. On a couru, on a emmené les enfants dans les voitures, parce qu'il n'y avait pas d'ambulance", témoigne un homme. Les autorités israéliennes démentent toute implication et assurent, images à l'appui, que les victimes ont été abattues par une roquette tirée depuis Gaza. Pour la première fois depuis le début de l'offensive, la riposte du Jihad islamique a visé Jérusalem. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.