Cet article date de plus de deux ans.

Alsace : une tradition bien encadrée

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Alsace : une tradition bien encadrée
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Pour le réveillon, beaucoup de Français vont acheter des pétards outre-Rhin, où la réglementation est plus souple. À la frontière franco-allemande, les forces de l'ordre multiplient les contrôles.

En fin d'année, c'est le contrôle de routine des gendarmes aux frontières allemandes. Dimanche 30 décembre dans l'après-midi, des Alsaciens de retour de shopping ont dû ouvrir leur coffre à Vogelgrun (Haut-Rhin). Une majorité de voitures, mais aussi des bus. Certains automobilistes se sont fait prendre avec des pétards interdits en France. "C'est un délit prévu par le Code pénal, qui interdit ce genre d'artifices puisqu'il est dangereux pour l'homme. Madame la procureure de la République a décidé que les gendarmes fassent un procès verbal, la saisie de l'artifice et un rappel à la loi", explique le capitaine Christian Bader, second de la Compagnie de gendarmerie de Colmar (Haut-Rhin).

15 000 euros d'amende en cas de récidive

En France, la loi impose que les citoyens se contentent des pétards de catégorie 1. Contrairement aux voisins allemands qui ont le droit de s'amuser avec de plus gros calibres. Ici en 1 heure, six personnes se sont fait arrêter. Si le risquieur se fait prendre une nouvelle fois dans les deux ans, il encourt 1 an de prison et 15 000 euros d'amende. De quoi faire réfléchir avant d'aller réveillonner.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.