Coupe du monde au Qatar : coup de frais sur les stades de football

Le Qatar est le pays hôte de la future Coupe du monde de football en 2022. Une destination et un choix controversé. La date de la compétition a d'ailleurs été fixée entre novembre et décembre en raison des fortes températures.

FRANCE 2

Avec son toit en forme de coquillage, le stade d'Al Wakrah est le premier stade conçu pour la Coupe du monde de football au Qatar. Inauguré il y a quelques semaines, il a une particularité : il sera entièrement climatisé. "Aujourd'hui, il fait très chaud. Il fait quasiment 42°C. Plus on va s'approcher du terrain, plus la température va s'abaisser. Bienvenue dans notre bulle climatisée", explique Saud Abdul Ghani, le concepteur de la climatisation du stade.

Une Coupe du monde décalée en novembre à cause de la chaleur

Le long du terrain de jeu, des dizaines de canons soufflent de l'air frais vers la pelouse : l'idée est de créer des conditions de jeu optimales, sans avoir à fermer le toit du stade. "L'air chaud est plus léger et il ne pénètre donc pas dans le stade où l'air plus frais et donc plus dense reste en dessous", précise Saud Abdul Ghani. Pour lutter contre les températures accablantes, la Coupe du monde 2022 sera décalée au mois de novembre. Mais, même à cette période de l'année, il pourrait faire plus de 30°C.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le stade Khalifa International de Doha (Qatar), le 9 janvier 2019.
Le stade Khalifa International de Doha (Qatar), le 9 janvier 2019. (PETER KNEFFEL / DPA / AFP)