Foot : le Mondial 2022 au Qatar se jouera finalement à 32 équipes et non à 48

Le nombre d'équipes sera le même lors de la prochaine grande compétition internationale, a annoncé la Fifa mercredi soir, alors qu'une étude de faisabilité avait été présentée en mai pour réformer le nombre de participants.

Le stade Khalifa International de Doha (Qatar), le 9 janvier 2019.
Le stade Khalifa International de Doha (Qatar), le 9 janvier 2019. (PETER KNEFFEL / DPA / AFP)

La Fifa avait le projet de porter de 32 à 48 le nombre d'équipes participant à la Coupe du monde 2022 au Qatar, avec des rencontres dans au moins un pays voisin. Mais la fédération internationale a finalement décidé d'abandonner ce projet, mercredi 22 mai. "Dans les circonstances actuelles, une telle proposition ne pouvait être mise en œuvre", explique un communiqué.

La Fifa avait présenté en mai une étude de faisabilité et ce passage à 48 équipes devait être mis à l'ordre du jour de son prochain congrès à Paris, en juin. La fédération mentionne le "stade avancé de préparation" de la compétition et le besoin d'une "évaluation détaillée de l'impact logistique potentiel sur le pays hôte", avant de conclure qu'il sera impossible de prendre une décision à temps.

Lors de la promotion de la réforme, en 2017, la Fifa avait évoqué une répartition des 48 équipes en 16 groupes de trois lors de la phase de poules. Chaque nation aurait dû jouer deux matchs – contre trois aujourd'hui – pour se qualifier en seizièmes de finale et non plus en huitièmes.