Cet article date de plus de sept ans.

Migrants : le périlleux trajet vers l'exil

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Migrants : le périlleux trajet vers l'exil
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 3 a retracé le trajet qu'empruntent les migrants d'Afrique subsaharienne avant de prendre la mer.

Plus de 4 200 migrants ont été secourus en mer Méditerranée pour la seule journée de vendredi 29 mai. Rien ne semble décourager les candidats à l'exil. Certains d'entre eux viennent d'Afrique subsaharienne. Leur périple a commencé il y a plusieurs mois à des milliers de kilomètres de là. Avant de rejoindre la Méditerranée, ces hommes et ces femmes ont transité par la ville d'Agadez au Niger. La grande ville du nord du pays est devenue une plaque tournante de l'immigration. Chaque jour, des dizaines de convois se préparent à traverser le Sahara, direction la Libye.

230 euros par personne

Pour ces hommes, c'est le début de trois jours et trois nuits de route. 1 200 kilomètres à travers le désert. Le prix du voyage est de 150 000 francs CFA par personne, l'équivalent de 230 euros. Une fortune qui revient en grande partie à l'organisateur des départs. En route, certains mourront de faim, de soif ou de fatigue, et pour ceux qui s'en sortent, ils risquent de croiser des groupes terroristes. Des risques qui ne découragent pas les candidats à l'exil. Cette année, 100 000 migrants pourraient se lancer dans la traversée du Sahara. C'est deux fois plus qu'en 2014.


 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.