Cet article date de plus de neuf ans.

Messe de Noël résolument politique à Bethléem

Le patriarche Fouad Twal a célébré la messe de minuit en l'église Sainte-Catherine. Dans son homélie, en présence de Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinenne, il a évoqué le conflit avec Israël, et les Printemps arabes.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Reuters)

 Monseigneur Fouad Twal, la plus haute autorité catholique
romaine en Terre sainte, a dit vouloir "a paix, la stabilité et la sécurité
pour tout le Moyen-Orient"
.

"Notre région traverse des transformations radicales
qui ont un impact sur notre présent et notre avenir. Nous ne pouvons pas n’être
que de simples spectateurs"
a averti le patriarche, en référence aux
soulèvements populaires du Printemps arabe.

Une grande partie de son homélie a porté sur la question
palestinienne et la demande d’adhésion en tant qu’Etat souverain de Palestine
aux Nations Unies.

Monseigneur Twal a noté que les Palestniens se sont tournés
vers l’ONU "avec l’espoir d’une solution juste au conflit" mais "on
leur a demandé de revenir à un processus de paix qui a échoué
". "Ce
processus leur a laissé un goût amer de promesses non tenues et un sentiment de
méfiance"
a-t-il ajouté, constatant l’échec des négociations israélo-palestiniennes
depuis des années.

 La ville berceau du christianisme doit accueillir quelque 50.000 visiteurs pour le
week end de Noël, soit un peu moins que l'an dernier.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.