Japon : série de séismes dans le sud-ouest du pays

Plusieurs réacteurs nucléaires se trouvent dans cette région. Au moins neuf personnes ont péri après cette série de tremblements de terre.

France 3

À 21h26, le jeudi 14 avril, la terre a commencé à trembler à Kumamoto au Japon. Un séisme puissant de magnitude 6,5, suivi de 123 répliques, des dizaines de bâtiments se sont effondrés. Dans les décombres, les sauveteurs recherchent des survivants. Neuf personnes ont trouvé la mort et près de 900 ont été blessés.
Plusieurs maisons ont été ravagées par les incendies. Par milliers les habitants affolés se sont réfugiés dans la rue et se sont enveloppés dans des couvertures pour se protéger du froid. "On a eu l'impression d'être projetés vers le bas", témoigne une femme. 

Routes coupées

Au lever du jour, le Japon découvre l'ampleur des dégâts, des rues effondrées, des dizaines de maisons dévastés par la force du séisme. Le trafic ferroviaire est interrompu et plusieurs routes sont coupées. Le bitume a cédé sur la puissance des secousses. 120 000 foyers sont toujours privés d'électivité et plus de 50 000 n'ont plus d'eau courante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les habitants de la ville Kumamoto au sud du Japon lors du tremblement de terre de magnitude 6,4 le 14 avril 2016
Les habitants de la ville Kumamoto au sud du Japon lors du tremblement de terre de magnitude 6,4 le 14 avril 2016 (JIJI PRESS / AFP)