Française disparue au Japon : "Pour chercher dans une forêt comme celle de Nikko, il faut du monde"

Une battue a débuté vendredi 10 août pour tenter de retrouver Tiphaine Véron, portée disparue depuis le 29 juillet alors que la jeune femme était en vacances au Japon. 

La Française Tiphaine Véron, disparue depuis le 29 juillet 2018 à Nikko, au Japon. 
La Française Tiphaine Véron, disparue depuis le 29 juillet 2018 à Nikko, au Japon.  (France 2)

Les recherches se poursuivent pour retrouver Tiphaine Véron, une Française portée disparue depuis le 29 juillet, au Japon. La police a décidé de lancer une battue sur la zone de Nikko, au nord-est du pays. Sa sœur, Sybille Véron, est actuellement sur place et explique à franceinfo, vendredi 10 août, qu'"il faut du monde, pour chercher dans une forêt comme celle de Nikko".

"Une battue en forêt est organisée dans une zone où ma sœur a potentiellement disparu", explique Sybille Véron. "Il y a 68 policiers professionnels et des renforts de pompiers volontaires de la région. Il y a également des personnes qui connaissent bien le coin", assure-t-elle. 

Ce n'est pas une zone anodine, tout le monde ne peut pas y allerSybille Véronà franceinfo

Alors que la famille de la jeune femme disparue déplorait ces derniers jours un manque de moyens pour l'enquête, Sybille Véron se dit satisfaite de cette battue. "On avait l'impression qu'ils n'arriveraient pas à mobiliser. Je pense que si on n'avait pas médiatisé, on n'aurait peut-être pas mobilisé autant."

Les policiers "nous ont expliqué tous les points où ils allaient chercher. Maintenant, on attend, on ne sait plus trop quoi faire à part ça, et espérer".