Italie. Gauche et droite soutiennent Franco Marini pour la présidence

Le parlement doit élire le successeur de Giorgio Napoletano à partir de jeudi.

Franco Marini, lors d\'une conférence de presse en tant que président du Sénat italien, le 4 février 2008, à Rome.
Franco Marini, lors d'une conférence de presse en tant que président du Sénat italien, le 4 février 2008, à Rome. (ANDREAS SOLARO / AFP)

L'ancien président du Sénat italien semble faire l'unanimité. Le Parti démocrate italien (gauche) et le Peuple de la Liberté de Silvio Berlusconi ont annoncé, mercredi 17 avril, leur soutien à Franco Marini, 80 ans, comme candidat à l'élection présidentielle. L'élection du successeur de Giorgio Napolitano se déroulera à partir de jeudi au parlement, alors que les élections législatives n'ont pas abouti à une majorité claire au Parlement. La gauche est majoritaire à la Chambre des députés, mais le Sénat est divisé en trois blocs.

"La candidature de Franco Marini est celle qui est la plus en mesure de réaliser les plus grandes convergences", a déclaré Pier Luigi Bersani, le chef du Parti démocrate, mercredi soir. "Marini sera en mesure d'assurer une convergence des forces de centre droit et de centre gauche", a-t-il assuré.

Silvio Berlusconi a donné raison à Luigi Bersani quelques minutes plus tard, en assurant aussi son soutien à l'ancien présiddent du Sénat, membre du Parti démocrate. "Franco Marini est une personne positive et sérieuse, et pour nous il ne s'agit pas d'une défaite", a-t-il affirmé lors d'une réunion de son parti à l'issue de négociations avec le Parti démocrate, dont est membre Franco Marini.