Italie : collision frontale meurtrière de deux trains

En Italie, dans le sud du pays, deux trains régionaux sont entrés en collision frontale ce mardi 12 juillet. Ils roulaient à une vitesse élevée. Les circonstances de l'accident, qui a fait au moins 22 morts, ne sont pas encore connues.

France 3

Deux wagons entièrement pulvérisés, un troisième éjecté de la voie. Cette image aérienne donne la mesure de la violence du choc frontal. L'accident s'est produit ce mardi à 11h30 au nord de Bari, dans la région des Pouilles, au sud de l'Italie. Alors que les secours cherchent d'éventuels blessés à l'intérieur, les survivants tentent de comprendre. "J'étais en train d'écouter de la musique. Soudain, je me suis retrouvé par terre et je ne pouvais plus bouger", raconte un homme. Dans le chaos des wagons, les secouristes progressent lentement et extraient les premières victimes.

Au moins 22 morts et 43 blessés

Les blessés les plus graves sont soignés à même le sol. Quant aux proches des disparus, une angoissante attente commence. Les bilans sont encore provisoires comme le nombre de passagers ayant pris place dans les trains sur une ligne régionale habituellement fréquentée. Le Premier ministre italien Matteo Renzi s'est rendu sur place. Si les circonstances de l'accident sont encore inconnues, une seule certitude : les deux trains circulaient au même moment sur un passage où il n'y a pas de double voie.

Le JT
Les autres sujets du JT