Giuseppe Conte : le défi du gouvernement

Giuseppe Conte a été désigné chef du gouvernement par le président italien. Professeur de droit inconnu jusqu'ici, il a été choisi par les leaders du Mouvement 5 étoiles et de la Ligue.

France 2

Après deux heures de tête-à-tête, Giuseppe Conte, le nouveau président du Conseil italien prend la parole : "Ce qui va apparaître, c'est un gouvernement du changement. Le contrat sur lequel est basé ce nouveau gouvernement répond pleinement aux attentes de changement des citoyens italiens." Vers 18 heures, c'est en taxi que cet avocat inconnu du grand public arrive au palais présidentiel. Inexpérimenté, Giuseppe Conte va devoir gérer un gouvernement d'eurosceptiques et de fortes têtes, des personnalités issues de l'alliance entre les populistes et l'extrême droite.

Matteo Salvini souhaite expulser 500 000 migrants

À commencer par Matteo Salvini, 45 ans, le numéro 1 de la Ligue, pressenti au ministère de l'Intérieur. Une de ses priorités devrait être le dossier des migrants ; il souhaite en expulser 500 000. Luigi di Maio, chef de file du Mouvement 5 étoiles, pourrait hériter du portefeuille de l'Economie et faire de sa promesse de revenu universel pour tous les défavorisés un symbole de sa politique. Aux Affaires étrangères, Giampiero Massolo, 63 ans, l'actuel président des chantiers navals Fincantieri. Il serait l'interlocuteur de Bruxelles. Ancien coordinateur des services secrets italiens, il pourrait également remettre en cause le financement du tunnel qui relie la France à l'Italie. Giueseppe Conte va entamer des consultations et deviendra dans quelques jours pour soumettre au président la composition définitive de son gouvernement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Giuseppe Conte, le président du Conseil italien, à Rome, le 23 mai 2018.
Giuseppe Conte, le président du Conseil italien, à Rome, le 23 mai 2018. (VINCENZO PINTO / AFP)