Cet article date de plus de trois ans.

Gênes : les recherches pour trouver des survivants se poursuivent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Gênes : les recherches pour trouver des survivants se poursuivent
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Dans les débris du viaduc Morandi à Gênes (Italie), les secouristes recherchent toujours des survivants. Plus de 1 000 secouristes sont mobilisés et les recherches devraient durer plusieurs jours. 

Depuis mardi 14 août, les pompiers fouillent ce qu'il reste du pont Morandi à Gênes (Italie). C'est désormais une course contre la montre à la recherche de survivants ou de corps piégés sous les décombres. Une voiture n'est plus qu'un amas de tôle perché au-dessus du vide. Les victimes secourues sont placées sur des civières et évacuées avec une grue. Mercredi 15 août, malgré l'ampleur de l'accident, les pompiers restent optimistes. "Nous avons sorti des dizaines de personnes vivantes, explique Luca Cari, le porte-parole des pompiers italiens. On essaie d'ouvrir des voies dans les décombres et d'aider d'autres personnes."

400 pompiers venus de toute l'Europe en renfort

Dans la nuit du 14 août, deux grues et les pelleteuses sont entrées en action pour tenter de dégager les blocs de béton. Giuseppe Conte, le Président du Conseil italien a passé la nuit sur place. Au total, plus de 1 000 secouristes sont mobilisés et 400 pompiers de toute l'Europe, même des Français venus de Nice (Var). Les recherches devraient durer au moins plusieurs jours. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.