Cet article date de plus de quatre ans.

Gênes : émotion et colère des Italiens

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Gênes : émotion et colère des italiens
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Après le drame de Gênes (Italie), l'opinion publique est sous le choc et les politiques italiens multiplient les déclarations promettant de trouver les responsables

Les drapeaux sont en bernes et toute l'Italie est sous le coup de l'émotion après l'effondrement du pont Morandi de Gênes (Italie). Mais très rapidement, l'émotion laisse place à la colère. La dangerosité du pont n'est pas une nouveauté pour les riverains. "Ils nous avaient déjà dit que c'était un pont dangereux. Ils avaient organisé des réunions pour savoir si on devait fermer ou non ce pont", témoigne un habitant de Gênes. 

Un audit de tous les ponts et tunnels du pays 

Une association menée par Enrico D'Agostino tentait depuis plusieurs années d'alerter les autorités sur l'état du pont. "En 2018, nous n’acceptons pas qu'une telle tragédie puisse arriver", a-t-il déclaré. Depuis la Calabre, le Vice-premier ministre Matteo Salvini a réagi mercredi 15 août. "Les responsables devront le payer cher. On m'a signalé d'autres infrastructures dangereuses, des ponts, des viaducs. Tout sera vérifié avant qu'il n'y ait d'autres drames". Un audit de tous les ponts et tunnels du pays a été annoncé par le ministre des Transports. Pour le procureur, le drame de Gênes résulte bien d'erreurs humaines. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.