Israël : une enquête ouverte après le mouvement de foule qui a fait 45 morts au mont Méron

Les autorités avaient à deux reprises, en 2008 et 2011, mis en garde sur les déficiences de l'équipement du site au mont Méron.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des dizaines de milliers de juifs orthodoxes se rassemblent au mont Méron, au nord d'Israël, pour célèbre la fête de Lag Baomer, le 29 avril 2021. (JALAA MAREY / AFP)

Le contrôleur de l'Etat israélien a annoncé, lundi 3 mai, l'ouverture d'une enquête sur le mouvement de foule qui a fait 45 morts lors d'une fête religieuse. Des dizaines de milliers de personnes avaient participé, dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 avril, à ce pèlerinage juif orthodoxe au mont Méron, dans le nord du pays. Chargé de superviser le fonctionnement des institutions publiques, le bureau du contrôleur d'Etat avait à deux reprises, en 2008 et 2011, mis en garde sur les déficiences de l'équipement du site au mont Méron. "Si cela avait été corrigé, la catastrophe aurait peut-être pu être évitée", a estimé Matanyahu Englman lors d'une conférence de presse.

La ministre des Transports est quant à elle sur la sellette pour avoir, selon la presse locale, affrété des autocars pour permettre à des participants de se rendre au pèlerinage. Au moins 30 000 juifs orthodoxes ont pris part aux célébrations, bien plus que les 10 000 personnes autorisées dans l'enceinte selon la jauge fixée par les autorités. Parmi les morts, dont l'identification s'est achevée dimanche 2 mai, figurent une quinzaine d'enfants et d'adolescents et notamment six Américains, deux Canadiens et au moins deux Franco-Israéliens.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Israël

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.