Manifestations en Iran : 739 personnes, dont 60 femmes, arrêtées dans le nord du pays

Depuis la mort d'une jeune femme kurde arrêtée par la police des mœurs pour avoir porté le voile de manière "inappropriée", la contestation ne faiblit pas. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une manifestation pour protester contre la mort d'une femme de 22 ans à Téhéran, en Iran, le 21 septembre 2022.  (STRINGER / ANADOLU AGENCY / AFP)

Les autorités iraniennes ont arrêté 739 personnes, dont 60 femmes, dans le nord du pays, a rapporté samedi 24 septembre l'agence officielle Tasnim, citant le chef de la police localeElles sont accusées d'avoir participé à des manifestations déclenchées il y a plus d'une semaine après la mort d'une jeune femme kurde arrêtée par la police des mœurs.

Mahsa Amini, âgée 22 ans, a été arrêtée le 13 septembre à Téhéran pour "port de vêtements inappropriés". La jeune femme est décédée trois jours plus tard à l'hôpital et sa mort a déclenché des manifestations nocturnes dans les principales villes d'Iran, notamment dans la capitale iranienne.

Le bilan de cette contestation est d'au moins 35 morts du côté des manifestants. Mais ce dernier risque d'être bien plus lourd, l'ONG d'opposition Iran Human Rights (IHR), basée à Oslo, faisant état vendredi d'au moins 50 morts dans la répression par la République islamique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Iran

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.