Iran : les manifestations se poursuivent, le gouvernement réprime violemment

Publié
Iran : les manifestations se poursuivent, le gouvernement réprime violemment
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Le mouvement anti-gouvernement qui s'est amorcé il y a deux semaines en Iran continue de gronder, jeudi 29 septembre. En face, la répression du régime est féroce. Des dizaines d'Iraniens sont décédés.

Devant les portes de leur université, des étudiants scandent des slogans anti-gouvernement, jeudi 29 septembre. Une manifestation de plus et une colère qui ne retombe pas depuis deux semaines. En témoignent hier encore les rassemblements dans les rues de Sanandaj, capitale de la province iranienne du Kurdistan. En face, le gouvernement se montre inflexible. Mercredi soir, à la télévision, le président a dénoncé "un chaos inacceptable [...]. La sécurité et les biens des gens sont la ligne rouge de la République islamique. Personne n'est autorisé à enfreindre la loi et à semer le chaos".

Une répression violente

Face à ce mouvement, une répression violente touche les manifestants. Des dizaines de personnes sont décédées et plusieurs milliers ont été arrêtées. Il y a une semaine, dans les rues de la capitale Téhéran, les coups de feu ont retenti toute la nuit. À l'origine de ce mouvement de révolte : la mort de Mahsa Amini, 22 ans, le 16 septembre dernier. Arrêtée trois jours avant par la police des mœurs pour avoir mal porté le voile, la jeune femme est décédée à l'hôpital.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.