Iran : détenu depuis un an et demi, le Français Benjamin Brière entame une grève de la faim

Publié Mis à jour
Iran : détenu depuis un an et demi, le Français Benjamin Brière entame une grève de la faim
Article rédigé par
D.Olliéric, D.Sébastien, E.Jacquin, P.Miette - France 2
France Télévisions

Cela fait maintenant un an et demi que le Français Benjamin Brière est détenu en Iran, accusé d’espionnage. Fin décembre, il a entamé une grève de la faim pour manifester son mécontentement et dément les accusations.

Privé de liberté depuis un mois au cœur d’une prison dans l’Est de l’Iran, le Français Benjamin Brière a été accusé d’espionnage et de propagande contre le régime iranien. Ce qui lui est notamment reproché : avoir pris des photos de zones interdites avec son drone. Il voyageait toujours à bord de son van aménagé et parcourait l’Iran depuis cinq mois quand il a été arrêté. Dans la région lyonnaise, sa sœur dément ces accusations. "C’est complètement irréel, on est dans un délire sans fondement. Benjamin n’est évidemment pas un espion."

"Il n’a accès à aucun droit de la défense"

Le Français vient d’entamer une grève de la faim. Son avocat n’a plus de nouvelles. "Nous ne savons pas le sort qui lui est réservé judiciairement, il n’a accès à aucun juge, aucun procès, aucun droit de la défense", détaille-t-il. Le ministère des Affaires étrangères qualifie d’incompréhensibles les accusations qui ont été faites et suit le dossier de près.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.