VIDEO. Une touriste suisse victime d'un viol collectif en Inde

L'Inde est à nouveau confrontée à une affaire d'agression sexuelle, trois mois après le tollé provoqué par le viol d'une jeune étudiante en médecine dans un bus à New Delhi par six hommes.

France 2

Trois mois après le tollé provoqué par le viol d'une jeune étudiante en médecine dans un bus à New Delhi par six hommes, l'Inde est à nouveau confrontée à une affaire d'agression sexuelle collective, samedi 16 mars. Cette fois, c'est une touriste suisse qui a été victime d'un viol collectif.

Cette femme, âgée d'environ 40 ans, et son mari faisaient du tourisme à vélo à travers l'Inde. Le couple se rendait au célèbre palais de Taj Mahal, l'un des sites touristiques indiens les plus prisés. Il avait fait une étape dans un petit village du Madhya Pradesh, dans le centre du pays, pour coucher une nuit sous la tente. Sept à huit hommes ont attaqué le couple, attaché l'homme et quatre des agresseurs ont violé sa femme en sa présence, avant de les voler et de prendre la fuite.

La victime a été hospitalisée. Consciente, elle a pu témoigner de son agression. La police n'a procédé à aucune arrestation pour l'instant. Selon les chiffres du Bureau national des statistiques criminelles, une femme est violée toutes les 20 minutes en Inde.

Un militaire indien enquête dans la forêt où une touriste suisse a été victime d\'un viol collectif près de Gwalior (Inde), le 16 mars 2013.
Un militaire indien enquête dans la forêt où une touriste suisse a été victime d'un viol collectif près de Gwalior (Inde), le 16 mars 2013. (STRDEL / AFP)