L'Europe attend les propositions de la Grèce

L'Eurogroupe et les chefs d’État de la zone euro patientent. Des nouvelles propositions d'Alexis Tsipras dépend la réouverture des négociations. Le point avec France 2.

FRANCE 2

Le futur de la Grèce se joue au moins en partie à Bruxelles, ce mardi 7 juillet. Tout sourire, Alexis Tsipras est arrivé en premier dans la capitale belge, regonflé par le "non" des Grecs à l'austérité.

Ce soir, les chefs d’État de la zone euro sont réunis. Ils attendent des propositions précises d'Athènes pour rouvrir les négociations. "La Grèce doit faire des propositions sérieuses, crédibles. Nous les attendons", a déclaré François Hollande. Plus pessimiste, Angela Merkel s'est exprimée : "Après le 'non' ferme au référendum, il n'y a toujours pas de base pour la négociation".

Le sort de la Grèce bientôt scellé

Plus tôt ce mardi, Euclide Tsakalotos, ministre des Finances grec, a rencontré les membres de l'Eurogroupe. Plus posé que son prédécesseur, Yanis Varoufakis, son style a séduit. Mais aucune proposition n'a été émise. "Toute réduction de la dette irait à l'encontre des règles européennes", a rappelé le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble.

A Bruxelles, tous sont d'accord sur une chose : le sort de la Grèce doit être réglé dans les prochains jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de l\'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem (à gauche), le ministre des Finances grec, Euclide Tsakalotos (au centre) et le ministre des Finances français, Michel Sapin, le 7 juillet 2015, à Bruxelles (Belgique), lors d\'une réunion de l\'Eurogroupe au sujet de la Grèce.
Le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem (à gauche), le ministre des Finances grec, Euclide Tsakalotos (au centre) et le ministre des Finances français, Michel Sapin, le 7 juillet 2015, à Bruxelles (Belgique), lors d'une réunion de l'Eurogroupe au sujet de la Grèce. (THIERRY CHARLIER / AFP)