Grèce : les Grecs "très concernés" par les négociations

Alors qu'un sommet de la dernière chance se tient lundi 22 juin à Bruxelles, Alexia Kefalas revient sur la situation en direct d'Athènes.

France 3

Les Grecs "sont très très concernés" par les négociations entre Athènes et l'Europe, assure Alexia Kefalas. "Ça concerne leur avenir, à savoir l'avenir de la Grèce dans la zone euro. Pour eux il est impensable de se séparer de la monnaie unique, en tout cas pour la majorité des Grecs", explique la journaliste de France 3.

Les Grecs "suivent tous les journaux télévisés (…), ils veulent savoir ce qu'il va se passer lundi 22 juin à Bruxelles", lors du sommet extraordinaire. Ça fait cinq mois qu'ils sont tenus en haleine avec les tractations, maintenant il est temps d'avoir une solution", indique l'envoyée spéciale.

"Il dira non"

Le Premier ministre joue par ailleurs sa crédibilité, notamment sur le dossier des retraites. "Alexis Tsipras l'a annoncé dans son programme électoral, il ne veut pas de coupes sur les retraites, de nouvelles ponctions", rappelle Alexia Kefalas. "Même si le FMI met la pression sur de nouvelles coupes, il dira non", affirme la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras, le 22 mai 2015 à Riga (Lettonie).
Le Premier ministre grec Alexis Tsipras, le 22 mai 2015 à Riga (Lettonie). (INTS KALNINS / REUTERS)