Cet article date de plus de cinq ans.

Grèce : Alexis Tsipras joue les équilibristes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Grèce : Alexis Tsipras joue les équilibristes
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'accord conclu à Bruxelles va être voté ce mercredi 15 juillet au Parlement grec. Un vote à l'issue incertaine tant les débats sont tendus.

Pour ou contre l'accord de Bruxelles sur la Grèce. Ce mercredi 15 juillet, les députés grecs vont devoir répondre à cette question qui suscite des débats très houleux. La gauche de Syriza est désormais remontée contre son Premier ministre. La vice-ministre des Finances a démissionné du gouvernement.

"J'ai envoyé une lettre au Premier ministre dans laquelle je lui expliquais pourquoi je démissionnais (...). Évidemment, quelqu'un qui ne va pas voter pour cet accord ne peut pas rester au gouvernement", a commenté l'ex-ministre Nadia Valani. 

Les voix de l'opposition

Alexis Tsipras se retrouve désormais isolé dans son propre parti. Il a déboussolé sa propre majorité en affirmant qu'il ne croyait pas aux mesures qu'il a lui-même signées.

Si le texte passe, ce sera essentiellement avec les voix de l'opposition conservatrice.  Le vote est attendu au plus tôt après minuit.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grèce

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.