Élections législatives en Grèce : le plus dur reste à venir pour Tsipras

En direct d'Athènes, Julien Gasparutto fait le point au lendemain des élections législatives anticipées.

France 3

Alexis Tsipras a de nouveau remporté les élections législatives qu'il avait provoquées, dimanche 20 septembre. Mais son élection ne sonne pas pour autant la fin des ennuis pour lui. Tsipras doit désormais former un nouveau gouvernement. "Et il veut aller vite. Symboliquement, dès hier soir, lors de sa première apparition en public, il a invité à la tribune le leader des Grecs indépendants. C'est avec ce petit parti souverainiste qu'il entend former un gouvernement de coalition", rapporte Julien Gasparutto, envoyé spécial de France 3 à Athènes. Alexis Tsipras veut former ce nouveau gouvernement dans les trois jours.

Retour aux mesures d'austérité

Alexis Tsipras a remporté son pari en provoquant des élections anticipées et en les remportant avec une large avance devant ses adversaires et ses dissidents. Il a désormais les coudées franches pour gouverner.

"C'était son objectif, car finalement le plus dur reste peut-être à venir pour lui. Dans les prochaines semaines, il va devoir appliquer les mesures d'austérité imposées par l'Union européenne, quitte cette fois à fâcher une partie de son électorat", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien Premier ministre grec, Alexis Tsipras, le 29 août 2015 à Athènes (Grèce).
L'ancien Premier ministre grec, Alexis Tsipras, le 29 août 2015 à Athènes (Grèce). (ANGELOS TZORTZINIS / AFP)