Crise grecque : les scénarios envisageables

En plateau, David Boéri détaille les différents scénarios possibles.

FRANCE 3

Au lendemain du référendum grec, il est difficile d'imaginer la suite tant la zone euro semblent divisée.
Le premier scénario est celui défendu par la France : la reprise des négociations. "Avec un élément nouveau, le remboursement de la dette grecque n'est pas viable, même le FMI le reconnaît", commente David Boéri. L'idée n'est pas de ne plus payer, mais de revoir les échéances et éventuellement les taux d'intérêt, en contrepartie, la Grèce pourrait accepter les nouveaux efforts réclamés par les créanciers. Notamment une hausse de la TVA ou une réforme des retraites. "La marge de négociation est étroite, mais elle existe", poursuit le journaliste.

Éviter le scénario catastrophe

Le deuxième scénario est une sortie de la Grèce, mais avec une période de transition. "Plusieurs instituts défendent cette solution, la Banque centrale européenne pourrait continuer à jouer son rôle auprès des banques grecques, le temps d'introduire une nouvelle monnaie dans le pays. Cela prendrait plusieurs mois, mais cette devise plus faible redonnerait de la compétitivité à la Grèce sans forcément l'obliger à sortir de l'UE", précise le journaliste.
Le troisième scénario redouté est une sortie de la Grèce sans période de transition. La BCE serait obligée de couper toutes les liquidités, entrainant la faillite des banques grecques et un plongeon de toute l'économie. Et dans ce cas, les effets pour toute l'Europe seraient très difficiles à prévoir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme brandit un drapeau grec devant le Parlement à Athènes (Grèce), le 5 juillet 2015.
Un homme brandit un drapeau grec devant le Parlement à Athènes (Grèce), le 5 juillet 2015. (IAKOVOS HATZISTAVROU / AFP)