Cet article date de plus de huit ans.

Crise grecque : l'économie française "n'a rien à craindre"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min
Crise grecque : L'économie française "n'a rien à craindre"
Crise grecque : L'économie française "n'a rien à craindre" Crise grecque : L'économie française "n'a rien à craindre" (FRANCE 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Après l'échec des négociations entre Athènes et ses créanciers, le gouvernement grec a annoncé la tenue d'un référendum.

Alors que la Grèce risque un défaut de paiement et une sortie de la zone euro, François Hollande a assuré que l'économie française, "robuste", n'avait rien à craindre.

Le chef de l'État s'est exprimé dans la cour de l'Élysée à l'issue d'un Conseil des ministres, ce lundi 29 juin. "L'économie française, elle, depuis quatre ans, n'est pas dans la même situation. Il y a quatre ans, c'était la crise grecque et la peur d'un désordre considérable. Il y avait déjà un désordre considérable sur les places financières", a expliqué le président de la République.

Elle agit car c'est sa "responsabilité"

"Aujourd'hui, l'économie française est robuste, bien plus robuste qu'il y a quatre ans. Elle n'a rien à craindre de ce qu'il pourrait se passer. Elle n'agit pas parce qu'elle a peur, elle agit parce que c'est sa responsabilité que de le faire", a déclaré le chef de l'Etat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.