Cet article date de plus de quatre ans.

Depuis un hôpital ou le Mali, en tweet ou en vidéo... Les ministres présentent aux Français leurs vœux pour 2018

Chacun à sa manière salue le bilan 2017 et s'engage pour les réformes à venir. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Au centre, le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, entouré de brune Poirson, Christophe Castaner et Sébastien Lecornu. (LUDOVIC MARIN / AFP)

L'exercice est délicat, mais chacun s'y est plié à sa façon. Les principaux ministres du gouvernement Edouard Philippe ont souhaité une bonne année 2018 aux Français, en évoquant les changements écoulés et à venir depuis l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République. Echantillon. 

Le tweet sobre d'Edouard Philippe

Le Premier ministre Edouard Philippe l'a joué plutôt sobre. Il a retweeté les vœux d'Emmanuel Macron, puis épinglé sur son compte Twitter ce court message où il met en avant "l'école", "la culture", "le travail", "la formation", et "la solidarité nationale". Soit cinq chantiers auxquels doit s'atteller son gouvernement. 

La vidéo prolixe de Nicolas Hulot

Nicolas Hulot se montre plus disert, avec une vidéo de six minutes. Le ministre de la Transition écologique et solidaire souligne d'emblée la difficulté de la lutte contre le réchauffement climatique, dans un contexte marqué, en 2017, par "le retrait de l'accord de Paris des Etats-Unis". Il affirme néanmoins sa détermination sur le sujet, au nom des "victimes connues, silencieuses ou invisibles" du "dérèglement climatique", qu'il s'agisse de l'ouragan Irma ou de la sécheresse en Afrique.

Il évoque enfin son bilan 2017, avec la loi contre l'exploration des énergies fossiles,  puis les mesures à venir en 2018, et notamment la prime de 1000 euros pour échanger sa voiture ancienne contre un modèle neuf moins polluant.

L'optimisme de Christophe Castaner

Christophe Castaner dresse un bilan enthousiaste de l'année écoulée, et se félicite de la volonté de changement et de l'"optimisme" qui se sont traduits, estime-t-il, par l'élection d'Emmanuel Macron. Et le secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement de conclure : "Mon vœu personnel pour notre pays, c’est que nous conservions cet optimisme et cette volonté de changer les choses".

La gravité d'Agnès Buzyn 

Par contraste, les vœux de la ministre de la Santé Agnès Buzyn apparaissent davantage empreints de gravité. Elle s'est rendue le soir du réveillon à l'hôpital Ambroise-Paré de Paris, et notamment aux urgences.

Agnès Buzyn a ensuite envoyé ses vœux aux Français sous forme de vidéo postée de l'hôpital. Elle y souhaite une bonne année à tous les "acteurs de la solidarité qui, ce soir comme tous les soirs, sont au chevet des plus vulnérables".

"Nous avons lancé un grand chantier de lutte contre la pauvreté des enfants et des jeunes", dit-elle, avant d'annoncer pour 2018 une réforme du système des retraites "pour qu'elles soient plus justes".

Le réveillon africain de Florence Parly

Un des membres du gouvernement a passé son réveillon à l'étranger. La ministre des Armées Florence Parly a commencé l'année en Afrique. Elle a passé la Saint-Sylvestre avec 200 soldats français basés à Tessalit, le poste le plus au nord de la force Barkhane au Mali, à qui elle a adressé ses vœux.

"Depuis ce petit avant-poste niché au milieu du désert, la France agit et fait fléchir le jihadisme", a-t-elle lancé, avant de souligner : "C'est mon premier réveillon avec nos forces et je suis extrêmement honorée de le passer ici avec vous."

Le réveillon des troupes de Barkhane

Les vœux européens de Nathalie Loiseau

La ministre chargée des Affaires européennes Nathalie Loiseau, a quant à elle posté des vœux illustrés d'un drapeau européen et d'un coin de ciel bleu, en évoquant une "nouvelle ambition pour l'Europe née en 2017".

Elle n'a pas donné de précision, en revanche, sur les "consultations citoyennes" évoquées par Emmanuel Macron lors de ses vœux. Le président avait rappelé son désir de voir le plus grand nombre possible de pays européens organiser des consultations sur les réformes de l'Union européenne. "Je souhaite, a-t-il dit, que par ces consultations citoyennes vous puissiez vous exprimer, dire ce que vous voulez pour l'Europe". 

Des souhaits pour les femmes pour Marlène Schiappa

La secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, qui doit présenter en 2018 un projet de loi contre les violences sexuelles, en partenariat avec la ministre de la Justice Nicole Belloubet, s'est montrée volontariste et concrète dans son tweet devœux

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nouvel An 2018

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.