Vidéo Sport : la Slovénie a pour objectif d'amener "toute la population à un haut niveau de développement physique et moteur"

Publié Mis à jour
VIDEO. Sport : la Slovénie a pour objectif d'amener "toute la population à un haut niveau de développement physique et moteur"

Tadej Pogacar, Primoz Roglic, Luka Doncic, Goran Dragic… Quelques noms extraits d'une longue liste de sportifs slovènes qui montent sur les podiums dans de nombreuses disciplines. Le secret de ce petit pays ? La détection précoce des champions… Extrait du magazine "Nous, les Européens" diffusé dimanche 30 janvier 2022 à 10h40 sur France 3.

La Faculté du sport de Ljubljana, capitale de la Slovénie, forme tous les professeurs d’éducation physique de ce petit pays de deux millions d’habitants qui fait souvent la une des journaux sportifs dans le monde. C’est le lieu stratégique d’une politique d’excellence sportive où le professeur Gregor Stark gère les données des tests des écoles de la "Suisse des Balkans".

Un système centralisé mis en place depuis quarante ans : "Ça, ce sont les données sur les performances physiques de tous les enfants du pays. On voit que dans les années 1990, elles ont diminué pour les garçons comme pour les filles. Cela correspond à l’arrivée d’Internet à la maison…" explique-t-il au magazine "Nous les Européens" (replay) devant un graphique très détaillé.

"Nous n'avons que 220 000 enfants âgés de six à dix-huit ans"

Le chercheur a accès aux données de toutes les écoles de ce pays qui a fait éclore de nombreux champions dans de nombreuses disciplines : "Nous avons les résultats pour chaque test et le classement de l’enfant au niveau national noté sur une échelle de zéro à cent." Etonnamment, le but de ce système d'évaluation n’est pas de se focaliser sur les meilleurs : "Notre objectif est d’amener toute la population à un haut niveau de développement physique et moteur."

"Si tous les enfants ont des capacités, à un moment donné, des talents vont finir par émerger. Certains choisiront la voie du sport. Nous n'avons que 220 000 enfants âgés de six à dix-huit ans. On n’est pas la Chine qui en a des millions. On doit prendre soin de chacun d’eux pour qu’ils grandissent en bonne santé et puissent exprimer tout leur potentiel", affirme Gregor Stark.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS & Android), rubrique "Magazines".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.