VIDEO. Russie : la tradition des œufs de Pâques, tout un art

Mise entre parenthèses pendant la période communiste, cette pratique décorative séduit des millions de Russes orthodoxes. Reportage dans un atelier de confection à Moscou.

A. MIKOCZY / B. VIGNAIS / I. GOLOVKOVA / V. SIDOROV

Cette tradition, clandestine à l'époque communiste, est aujourd'hui très en vogue. Chaque année, à Pâques, des millions de Russes orthodoxes peignent des œufs, avant de les faire bénir pour les offrir à leurs familles. 

Une fabrication traditionnelle exigeante

Direction Moscou, dans un atelier de confection traditionnelle. Ici, l'ébauche se fait au crayon sur un œuf frais, non vidé. Ensuite, avec un pinceau de cire chaude, plusieurs zones sont imperméabilisées pour éviter que les couleurs ne se mélangent. Les œufs sont alors immergés dans trois bains de colorants. Le rouge, par exemple, est préparé à base de jus d'oignon ou de betterave. Enfin, la flamme de la bougie fait fondre la cire et révèle les motifs. Les différentes étapes représentent une demi-journée de travail.

"Bien sûr, dans les musées, on voit des œuvres d'art, comme les œufs de Fabergé. Mais apprendre à faire de jolis œufs traditionnels est très important, c'est un morceau de votre culture", témoigne une des participantes de l'atelier. La plupart des créations s'échangent en famille. Mais certaines pièces de collection peuvent atteindre plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Chaque année, à Pâques, des millions de Russes orthodoxes s\'offrent des œufs décorés. 
Chaque année, à Pâques, des millions de Russes orthodoxes s'offrent des œufs décorés.  ( FRANCE 2 / FRANCETV INFO)